Paradoxe de la productivité

Le paradoxe de la productivité est le décalage observé entre la généralisation de l’informatique depuis les années 1970 dans les économies occidentales, et la stagnation de la croissance de la productivité.

Lorsqu’une innovation majeure arrive dans l’économie, elle augmente en général fortement la productivité, ce qui explique pourquoi elle se diffuse. Ça n’est toutefois pas le cas avec l’informatique. D’où l’idée qu’il s’agisse d’un paradoxe.

Ce paradoxe a été mis en évidence par Robert Solow, lorsque ce dernier a déclaré en 1987 :

You can see the computer age everywhere but in the productivity statistics.

(Traduction : On peut observer l’âge de l’informatique partout, sauf dans les statistiques de la productivité.)

Pour cette raison, on l’appelle parfois le paradoxe de Solow.

Par Olivier Simard-Casanova

Économiste et doctorant en économie, je suis le fondateur de L'Économiste Sceptique.

Laisser un commentaire