Press "Enter" to skip to content

[DataPol] L’écart entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen se resserre

Alors que la campagne du second tour est largement entamée, l’écart entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen dans les sondages s’est resserré.

Au soir du premier tour, Emmanuel Macron bénéficiait d’environ 62% des intentions de vote, pour seulement 38% pour Marine Le Pen. Environ une semaine plus tard, ce dernier a perdu de l’ordre de trois points de pourcentage, mécaniquement gagnés par Marine Le Pen : les scores moyens au  2 mai 2017 sont de 59% pour Emmanuel Macron et 41% pour Marine Le Pen.

Impossible d’identifier l’impact des différents évènements sur les intentions de vote

De nombreux évènements ont eu lieu en cette première semaine de campagne du second tour, et il est statistiquement impossible d’isoler de manière “certaine” les effets de chacun des évènements sur les intentions de vote. On est donc réduit à former des hypothèses, qui seront bien difficiles à valider.

Le premier évènement important a été le dîner d’Emmanuel Macron le soir du premier tour. À titre strictement personnel, j’ai du mal à percevoir l’intérêt des “polémiques” de cette nature, mais cela n’implique en rien qu’elle n’a pas d’effet dans l’opinion publique. Je pense qu’il est raisonnable de penser qu’elle a pu porter préjudice à Emmanuel Macron, mais dans quelles proportions ? Difficile à dire.

Le second évènement important a été la réaction de Jean-Luc Mélenchon, et de la France Insoumise en général. Ce dernier n’a pas explicitement appelé à voter en faveur d’Emmanuel Macron pour contrer Marine Le Pen, ce qui s’est traduit par un bond d’environ 10 à 15 points de pourcentage de l’abstention dans son camp. Or, cette dernière profite au Front National, dans le sens où elle fait augmenter son score en part des voix exprimées.

Le troisième évènement important a été la séquence de l’usine Whirlpool d’Amiens. Elle pourrait avoir bénéficié et pénalisé les deux candidats, pour des raisons assez différentes : les images de Marine Le Pen semblent plus favorables, mais elle n’est restée que quelques minutes et semble avoir surtout voulu faire un “coup de com'”. Emmanuel Macron a lui été chahuté, mais il pourrait avoir donné le sentiment d’avoir pris le temps de proposer des solutions concrètes aux salariés de Whirlpool. Qu’il soit allé discuter avec eux alors que ces derniers ne sont pas nécessairement d’accord avec lui pourrait aussi lui profiter.

Toutefois, j’ai surtout le sentiment que cette séquence va renforcer le point de vue des électeurs de chacun des candidats, sans forcément faire beaucoup changer d’avis les autres. Là aussi, il ne s’agit que d’une hypothèse.

Le quatrième évènement a été le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen. Même si ce ralliement est très coûteux politiquement pour Nicolas Dupont-Aignan, il ne fait guère de doute que ce soutien aura eu un effet favorable sur les intentions de vote en faveur de Marine Le Pen, contribuant certainement à augmenter la part des électeurs du premier tour de Nicolas Dupont-Aignan souhaitant se reporter sur Marine Le Pen plutôt que de s’abstenir ou de voter blanc.

Par ailleurs, la litanie de meetings, interviews et autres interventions médiatiques des deux candidats leur donne une visibilité sans précédent. Il n’est pas évident d’en déduire un effet sur les sondages (si tant est qu’il existe), car comme aucun candidat n’a dérapé, on peut penser que les effets sont relativement symétriques.

Ce qui pourrait faire la différence

Si on exclut une erreur catastrophique de l’un des candidats, je pense que deux évènements sont susceptibles de modifier la donne d’ici dimanche :

  • le débat de demain soir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen
  • la pression exercée sur une partie des électeurs de gauche qui pensent s’abstenir ou voter blanc pour les inciter à voter en faveur d’Emmanuel Macron pourrait avoir des effets

Sur le premier évènement, il y a une sorte de “consensus” dans les médias pour dire qu’attaquer le projet du Front National serait le meilleur moyen de le faire refluer. Je ne sais pas si c’est vrai, ou si ça a le moindre sens, mais j’ai le sentiment qu’Emmanuel Macron prépare exactement cet angle. Si cet espèce de “consensus” est vrai et qu’Emmanuel Macron utilise effectivement (et à succès) cette stratégie, alors on peut imaginer que son avance recommence à croître une fois le débat passé.

Sur le second évènement, il me paraît incontestable de dire que la pression sociale exercée sur les électeurs de gauche ayant en tête de s’abstenir ou de voter blanc aura des effets (comme le montre l’exemple de ce militant de la France Insoumise qui aura changé d’avis). Mais quelle sera la taille de cet effet ? Sera-t-il conséquent, ou marginal ? Je pense qu’il est très difficile de répondre à cette question. L’après-scrutin nous en dira plus, mais a minima, si l’effet est important, il aura également un effet positif sur les intentions de vote en faveur d’Emmanuel Macron.

Dans l’ensemble, je continue à penser que le scrutin de ce dimanche sera très, très difficile pour Marine Le Pen. Car même si Emmanuel Macron continue à voir ses intentions de vote se réduire, son avance est telle qu’il reste virtuellement intouchable.

Rendez-vous vendredi en fin d’après-midi pour l’ultime mise à jour de DataPol consacré à la Présidentielle française de cette année. Il est également probable que je fasse un Live Facebook lundi à 12h30.

Images : France 2

Emmanuel Macron : 59% – Marine Le Pen : 41%
Mise à jour : 2 mai 2017

Participez à la conversation, postez un commentaire !

  Notifications  
Me notifier des

Sauf mention contraire, les heures affichées font référence aux heures françaises.
ISSN : 2552-0377
© 2015-2018 Le Signal Économie. Tous droits réservés.

 

Bonjour, c’est Olivier du Signal Économie

L'économie vous intéresse ? Ne manquez pas les prochains articles du Signal Économie grâce à la newsletter !
Bonjour, c'est Olivier du Signal Économie. L'économie vous intéresse ? Ne manquez pas les prochains articles du Signal Économie grâce à la newsletter !
Play All Replay Playlist Replay Track Shuffle Playlist Hide picture